Pays voironnais

Le projet associe deux bassins de vie sur un territoire de 135 000 habitants, le Pays Voironnais et le Sud-Grésivaudan.

La communauté de communes met ses salariés à disposition de la maison de l'emploi

MDELe portail Internet Territorial, souvent très critique en ce qui concerne le montage des maisons de l'emploi, a cependant été séduit par un projet, celui du Pays Voironnais en Isère (28/11/2005). Selon lui, il s’agit d’un des rares projets conjuguant « à la fois un plan d'action commun à tous les partenaires, une ingénierie et des services opérationnels aux usagers et entreprises et un immeuble commun intégrant tous les partenaires y compris les missions locales existantes ».

L’ensemble des activités va être transféré à un groupement d’intérêt public (GIP) qui assurera 3 fonctions : mission locale, Maison de l'information sur la formation et l'emploi (Mife), ainsi que coordination de la politique de l ’emploi et observation. Les services seront installés dans un nouvel immeuble, avec l’agence locale pour l’emploi. 25 postes (ETP) seront mis à disposition du GIP, la communauté de communes étant l’employeur du personnel. Le budget annuel de fonctionnement est de 2,1 millions d’euros.

Le 18 octobre 2005, le conseil communautaire de la communauté de communes du Pays Voironnais avait décidé la création du GIP et approuvé un projet immobilier dans le bâtiment Quartz, retenu pour la maison de l'emploi dans le quartier DiverCité de Voiron (Isère). Le projet associe deux bassins de vie sur un territoire de 135 000 habitants, le Pays Voironnais et le Sud-Grésivaudan.

En décembre, la convention constitutive du GIP a été signée après que les réserves formulées par l’Unédic aient été levées. Le conseil d’administration comprend 18 membres : un représentant de la communauté de communes de Chartreuse-Guiers, 3 pour le comité de développement du Sud Grésivaudan, 7 pour l’État, 1 pour l’Anpe, 1 pour les Assédic des Alpes, 1 pour l’UNIRV et 4 pour le Pays Voironnais.

Le territoire est également le support d’un des 27 contrats territoriaux emploi formation (CTEF) permettant de déconcentrer la programmation de la région Rhône Alpes. Après un diagnostic du territoire, ces contrats vont établir un plan d’action triennal et préparer une programmation annuelle des formations et de l’ensemble des mesures d’orientation et d’aide à l’emploi pouvant avoir lieu sur le territoire. Le périmètre défini correspond au territoire de la maison de l'emploi. Dans l’attente du démarrage opérationnel de celle-ci, la communauté du Pays Voironnais a déposé au conseil régional sa candidature comme structure porteuse, sollicitant un financement de 60 000 € pour un chargé de mission et le secrétariat du CTEF ainsi que de la conduite du diagnostic et du plan d’action sur l’emploi et la formation. Cette fonction serait transférée courant 2006 à la maison de l’emploi.

La Mife du Pays Voironnais